Hervé Serieyx nous livre ses 10 commandements du management de la confiance.

Au CJD Rennes,  le 5 octobre, Hervé Serieyx nous livre ses 10 C et ses 5 E sur la confiance…

Pour ceux qui étaient au congrès national du CJD de Lille en juin 2014, ils ont entendu les 10 commandements du management de la confiance » d’ Hervé Serieyx. Mais nous étions nombreux à être frustrés de ne pas l’avoir vu.

L’équipe plénière a fait le nécessaire pour que nous puissions profiter de cet intervenant exceptionnel.

Hervé Seyriex.jpg« La confiance se gagne en gouttes et se perd en litres », écrivait le philosophe Jean-Paul Sartre. C’est la maxime que nous rappelle Hervé Serieyx, ancien Délégué Interministériel à l’Insertion des Jeunes et dirigeant de nombreuses entreprises. Il est également l’auteur de nombreux ouvrages, dont un, paru en 2009, consacré à la confiance (Confiance, mode d’emploi aux éditions Maxima).

Les 10 C

1. Cap : pour avoir des collaborateurs qui ont confiance, il faut constamment rappeler le cap, la vision le projet, l’ambition… Dans le domaine, il vaut mieux trop en faire plutôt que pas assez. Car le cap désigne dans l’entreprise ce qu’on essaie de faire…

2. Cohérence : « il faut dire ce que l’on fait, et faire ce que l’on dit ». C’est dans ce cadre que les actions de chacun seront lisibles.

3. Coopération : travailler avec les autres dans l’entreprise, mais aussi entre entreprises…
4. Compétence : dans une société du savoir, l’entreprise aujourd’hui a besoin de « T women » et de « T men », c’est-à-dire de personnes capables d’approfondir leur professionnalisme tout en élargissant leurs compétences.
5. Communication… oui, mais la vraie ! Celle qui pousse les dirigeants à aller au contact des collaborateurs « pour sentir la boîte », pour voir ce qui s’y passe réellement
6. Créativité : il faut laisser venir les idées des autres. « Quand on réduit les personnes à ce que l’on attend d’elles, ces personnes font ce qu’on attend d’elles… et rien de plus ». Or aujourd’hui, cela n’est plus suffisant.
7. Convivialité : ce n’est pas simplement un supplément d’âme, mais le petit rien qui fait tout. Prendre plaisir à travailler est tout, sauf un luxe.
8. Contrat social… et en particulier avec les jeunes qui arrivent dans l’entreprise et souvent déstabilisent les équilibres. Il faut se convaincre que les jeunes ne sont pas comme nous, qu’ils ne sont pas nous en moins jeunes. Ils sont foncièrement différents et il convient en conséquence de leur rappeler les règles du jeu.
9. Changement : le changement est la règle et la stabilité l’exception. Il faut accepter cela et voir dans le changement les sources d’opportunités.
10. Courage… et en particulier celui de se planter et de s’en relever. Courage aussi face à la confiance trahie. Confiance enfin de se remettre en cause.

Les 5 E

Enthousiasme, Ecoute, Endurance, Exemplarité, Ethique.

Citation entendue : Tirer des leçons de ses  échecs « l’échec n’est pas le contraire de la réussite , cela en est le brouillon  » d’après Yann Moix

Suite à la soirée, un beau témoignage d’Hervé Serieyx à William :

témoignage hervé Serieyx

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivez-nous sur Twitter

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 1 312 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :