Anorexie, retour d’expérience de Maxime, JD de Quimper.

naissancedevenus

 On ne sait pas combien il y a d’anorexiques, une chose est certaine : si vous tendez l’oreille vous aurez le sentiment que le fléau gagne du terrain.

 Comme bien des maladies mentales, l’anorexie a un caractère très social, diminuant l’énergie de la personne, changeant son caractère, diminuant le temps dont elle dispose pour vivre, que ce soit lors des crises ou due à une surdose d’activité.

Le Chef d’entreprise.

 Dans l’ordre social le chef d’entreprise à une position à part, souvent unique. Or l’impact qu’il a sur ses collaborateurs est, vous le savez bien, énorme.

 Pourtant aborder le problème de la maladie avec vos collaborateurs est extrêmement difficile. Pour ma part, j’ai décidé de ne pas aborder le sujet avec la personne tant qu’elle ne m’en parle pas. Tout en faisant extrêmement attention à mes propos. J’ai choisi de mettre en avant les collaborateurs à qui la personne s’est ouverte.

Sensibiliser votre personnel.

 Toutes les maladies attirent l’attention des personnes lorsqu’elles y sont confrontées de manière directe. Or l’anorexie se vit cachée, il est donc important d’aborder le sujet afin que certain réflexe apparaisse, d’encourager les gens à parler.

 La cible la plus importante au sein de vos collaborateurs est ceux susceptibles d’être en contact avec de jeunes recrues. C’est en effet la population la plus sensible.

 En travaillant de concert, la confiance peut se créer entre le ou la malade et vos collaborateurs, qui sauront que vous êtes à leur écoute.

Votre médecin du travail.

 J’ai été étonné, voire choqué de la réaction de mon médecin du travail lors de la visite d’embauche de ce collaborateur : un savon, aucune psychologie, aucun conseil, juste un reproche.

 Or le médecin du travail n’est-il pas l’élément de contrôle de la santé au travail ? Vous découvrirez qu’il est souvent dans le même cas que vous, sans être confronté à la personne et la maladie tous les jours, sans risque pour lui contrairement à un arrêt maladie qui peut être contraignant pour votre entreprise.

C’est lors des assemblés annuelles qu’il faut être présent et faire du lobbying : tout combat se gagne en groupe et par la parole.

 La maladie en entreprise est un sujet complexe qui doit être appréhendé par tous les acteurs en présence.

 En tant que chef d’entreprise vous avez un impact particulièrement fort sur vos collaborateurs. Ceux-ci sont toutefois la première ligne de protection pour leurs pairs, mais aussi pour votre entreprise.

Signature maxime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivez-nous sur Twitter

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 1 312 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :